Académiciens

Paul Beauregard

 

 

Retour aux membres

 

 

 

Présentation
Retour au sommaire du site ASMP - Académie des Sciences Morales et Politiques
Retour sommaire

PAUL BEAUREGARD
(Le Havre, Seine Maritime, le 13 octobre 1853 ; Paris, le 22 mars 1919)

Élu le 2 décembre 1906, dans la section Économie politique, Statistique et Finances,
au fauteuil laissé vacant par le décès de Clément JUGLAR.

Fauteuil n°4


Économiste et homme politique.

Carrière

— Études de Droit à Paris. — 1876. Docteur en droit. — 1877. Agrégé de droit. — 1877. Professeur de droit commercial à la Faculté de droit de Douai. — 1881-1887. Suppléant d'A. Batbie à la chaire d'économie politique à la Faculté de droit de Paris. — 1882. Professeur d'histoire du commerce à l'École des Hautes Études commerciales (Paris). — 1887. Professeur d'économie politique à la Faculté de Paris. — 1893. Battu aux élections législatives (3e circonscription de Sceaux). — 1894. Professeur d'économie sociale au Conservatoire national des Arts et Métiers (Paris). — 1898-1919. Député de la Seine ; s’inscrit au groupe progressiste. — 1898. Rapporteur de la réforme des Conseils de Prud’hommes. — 1900. Rapporteur de la loi sur le louage des services, sur le budget du commerce et de l’industrie et sur les traitements du personnel des écoles professionnelles. — 1905. Proposition de loi sur l’incessibilité et l’insaisissabilité des retraites. — 1905. Rapporteur du budget des chemins de fer de l’État. — 1907. Rapporteur de la loi sur la responsabilité des accidents agricoles. — 1910. Professeur à l'École libre des Sciences politiques (Paris). — 1913. Proposition de loi sur la construction d’un palais de l’Agriculture, des Expositions et des Sports sur le site du quai de Passy.

—Membre de la Commission des Colonies, de la Commission de l’Enseignement et de la Commission du Budget (pour l’exercice 1900), de la Commission relative au régime des gaz de Paris, de la Commission du Budget (exercice 1905), de la Commission d’enquête sur la tentative de corruption faite auprès d’É. Combes, président du Conseil, de la Commission du Budget (exercices 1908 et 1909), de la Commission du Travail, de la Commission de l’Enseignement et des Beaux-Arts et de la Commission de l’Armée.


Principales publications :

  • 1876 - Du payement avec subrogation, ses origines en droit romain, sa nature et ses effets (thèse de doctorat).
  • 1888 - Essai sur la théorie du salaire. La main d'œuvre et son prix.
  • 1889 - Eléments d'économie politique. (8e éd. 1906)
  • 1889 - David Ricardo. Rente, salaires et profits (éd. française).
  • 1891 - La théorie de la rente foncière.
  • 1892 - La question des associations.

  • Fondateur du Monde économique (1891) et de La France économique et financière (1902).

  • Collaboration au Nouveau Dictionnaire d'Économie politique, au Monde économique (rédacteur en chef depuis 1891) et à La France économique et financière.


Biographie et bibliographie :

  • Notices biographiques et bibliographiques, 1906-1907. Membres titulaires et libres. Associés étrangers, Académie des Sciences morales et politiques, Paris, 1907, p. 147-148

  • Notices biographiques et bibliographiques. Membres titulaires et libres, associés étrangers (31 décembre 1918)..., Paris, Académie des Sciences morales et politiques, 1918, p. 94-95.

  • Notice sur la vie et les travaux de Paul-Victor Beauregard, par A. Deschamps, Séances et Travaux de l'Académie des Sciences morales et politiques 191, p. 437-447 (id., Publications diverses de l'Institut de France, 1926, n° 7).

  • Beauregard (Paul, Victor), Dictionnaire des parlementaires français, par J. Jolly, t. II, Paris, 1962, p. 512-514.

  • Institut de France. Le second siècle, 1895-1995, t. I, sous la direction de Jean Leclant, Institut de France, 1999, p.  94.