Académiciens

Roland Drago

 

L'académicien

Carrière

Oeuvres

Travaux académiques

Discours et conférences

 

Retour aux membres

 

Présentation
Retour au sommaire du site ASMP - Académie des Sciences Morales et Politiques
Retour sommaire

Carrière

Agrégé des facultés de droit, Roland Drago a tout d'abord été détaché à l'Institut des hautes études de Tunis (1950-1954), puis professeur à la faculté de droit et des sciences économiques de Lille (1954-1965), avant de devenir, en 1965, professeur à la faculté de droit et des sciences économiques de Paris (Paris II-Assas). Il a accompli trois mandats au Comité consultatif des Universités et au Comité national du C.N.R.S.
A partir de 1960, il a été également professeur à l'Ecole Nationale d'Administration, ainsi qu'à l'Institut international d'administration publique (à partir de 1965). Entre 1983 et 1987, enfin, il a été professeur à l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (1983-1987). Roland Drago a également donné de nombreuses conférences et cours à l'étranger : en Grande-Bretagne, en Belgique, en Suisse, en Italie, en Egypte, au Maroc, au Japon, en Corée du Sud, au Canada, au Mexique, etc.
Publiciste éminent, Roland Drago dirige le Centre d'études et de recherches de sciences administratives (CERSA), unité associée au CNRS. Il a été secrétaire général (1964-1977) puis président de la Société de législation comparée (1979-1983) et membre puis secrétaire général de l'Académie internationale de droit comparé (depuis 1973).
Parallèlement M. Roland Drago a exercé de nombreuses missions comme expert : expert des Communautés économiques européennes (1963-1964), expert du ministère de l'Economie et des Finances (1973-1974), expert du ministère de la Justice (1974), conseiller juridique du ministère des Universités (1977-1981), membre de la délégation française à la Conférence générale de l'UNESCO (1980), expert du ministère des DOM-TOM (1987).
Roland Drago assume de hautes fonctions dans la principauté de Monaco où il est président du Tribunal suprême depuis 1998, après en avoir été juge (1975) et vice-président.
Il co-dirige l'Encyclopédie Dalloz depuis 1989 et appartient aux comités de rédaction de la Revue internationale de droit comparé, de la Revue française d'administration publique et de la revue Administration.