Grands Prix

 

Prix et Médailles

Prix à concourir


Prix et
fondations
Retour au sommaire du site ASMP - Académie des Sciences Morales et Politiques
Retour sommaire

Prix de la Fondation culturelle
franco-taïwanaise

En 1996, afin de renforcer les relations culturelles entre Taïwan et l'Europe, le Conseil National des Affaires Culturelles a signé avec l'Académie des Sciences morales et politiques une convention instituant un prix annuel intitulé " Prix de la Fondation culturelle franco-taïwanaise ".
Il représente un instrument irremplaçable pour inciter des esprits éminents à étudier Taïwan, son histoire, sa culture, permettant ainsi une meilleure compréhension de la réalité et de la spécificité taïwanaises sur la scène internationale, mais aussi une meilleure connaissance d'eux-mêmes par les Taïwanais, tant il est vrai que l'on ne s'identifie pleinement que dans le regard des autres.

La fondation a pour mission de récompenser chaque année des œuvres artistiques ou littéraires mettant en lumière les rapports entre l'Europe et le monde chinois et/ou contribuant à l'intensification des rapports culturels entre l'Europe et Taïwan.
Les lauréats pourront être issus de tous les pays européens ou de Taïwan. Dans la mesure du possible, chacun des prix devra être attribué à un lauréat unique.


Le jury

Le jury est constitué par le Secrétaire perpétuel et la Ministre de la culture de Taiwan.

Il est composé en outre de trois membres désignés par le Ministère de la culture de Taiwan

ll se réunit alternativement à Paris ou à Taïpei
Le choix du lauréat s'effectue par vote à la majorité des deux-tiers.


Prochaine attribution :

Prix et médailles à concourir (2016)

Les lauréats

Depuis 1996, ont été couronnés

  • 2015
    - Samia Ferhat pour l'ensemble de ses travaux sur Taïwan
    - Centre de l'Union Européenne de l'Université Sun Yat-Sen (Kaohsiung, Taïwan) pour l'ensemble de son action

  • 2014
    - Fiorella ALLIO, pour l'ensemble de ses travaux sur Taïwan
    - Père Aloïs OSTERWALDER pour sa contribution à la préservation du patrimoine musical taïwanais.

  • 2013
    - MIDEM, dirigé par Bruno Crolot, pour l'accueil réservé à l'industrie du disque et à la musique taïwanaises
    - European Research Center on Contemporary Taiwan de l'Université de Tübingen, dirigé par le professeur Günter Schubert, pour l'ensemble de ses travaux de recherche sur Taïwan

  • 2012 - Philippe Paquet, pour l'ensemble de ses travaux ; Isabelle Rabut et Angel Pino, pour l'ensemble de leurs travaux en faveur d'une meilleure connaissance de la littérature taïwanaise en France

  • 2011 - Maison des Cultures du Monde pour l'accueil fait aux arts vivants taïwannais et au Culture Studies of China, Faculty of Arts, Masaryk University pour leurs travaux de présentation de Taïwann en Europe de l'Est et centrale.

  • 2010 - Göran Malmqvist pour l'ensemble de son œuvre et Guy Darmet pour son action à la tête de la Biennale de Danse de Lyon.

  • 2009 - Le Musée des Arts asiatiques Guimet qui entretient depuis 1992 des liens avec les plus grands musées de Taïwan et M. Bernard Faivre d'Arcier qui, depuis 1998, continue à explorer les arts vivants taïwanais et à susciter des invitations de troupes taïwanaises en France.

  • 2008 - La Research Unit on Taiwanese Culture and Literature, Ruhr-Universität Bochum et le Centre d'enseignement du français hébergé par l'Université nationale normale de Taïwan.

  • 2007 - Le Centre of Taïwan Studies, créé en 2006, au sein de l'Université de Londres, sur la base du Taiwan Studies Programme initié en 1999, dont les cours et les publications sont consacrés uniquement à Taïwan, et Alain Jalladeau, qui a créé, en 1979, le Festival des trois Continents consacré aux cinémas d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine.

  • 2006 - Jean-Luc Penso pour son travail de transmission et de diffusion de l'art traditionnel des marionnettes taïwanaises.

  • 2005 - Françoise Mengin, pour ses travaux sur Taïwan, et l'Association des Professeurs français de Taïwan, pour son action en faveur de la francophonie.

  • 2004 - Institut de Recherche sur le Sud-Est Asiatique (IRSEA), de la Maison Asie-Pacifique de l’Université de Provence, représenté par Madame Chantal Zheng et le Groupe d’études sur le droit et les institutions du monde chinois de l’UMR de droit comparé (CNRS – Paris 1 Panthéon-Sorbonne), représenté par M. Jean-Pierre Cabestan.

  • 2003 - Maison des Cultures du Monde pour leur travail en faveur des arts populaires vivants de Taïwan.

  • 2002 - Centre France-Asie de Paris pour l'octroi de bourses à des étudiants taïwanais.

  • 2001 - Les Pères des Missions Etrangères de Paris installés dans la province de Hualien (Taïwan) pour l'ensemble de laur action culturelle et cartitative en milieu aborigène.

  • 2000 - André Lévy pour l'ensemble de son œuvre de sinologue et de traducteur.

  • 1999 - Institut des Hautes Études Chinoises du Collège de France pour l'ensemble de son action

  • 1998 - Instituts Matteo Ricci de Paris et de Taïpei pour la publication du Grand Dictionnaire français de la langue chinoise (Éditions Brepols)

  • 1997 - École Française d'Extrême-Orient pour l'ensemble de son action

  • 1996 - Département Chine de l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales