Communiqués

 

 

Vie de
l'académie
Retour au sommaire du site ASMP - Académie des Sciences Morales et Politiques
Retour sommaire
lundi 30 juin 2008 à 15h00

Élection de Mme Dora Bakoyannis

comme membre associé étranger de l’Académie
au fauteuil laissé vacant
par le décès de Carl-Friedrich von Weizsäcker


Élue le lundi 30 juin, par 24 voix sur 25, comme membre associé étranger au fauteuil laissé vacant par le décès de Carl-Friedrich von Weizsäcker, Mme Dora Bakoyannis a rejoint la prestigieuse cohorte des associés étrangers de l’Académie : l’archiduc Otto de Habsbourg, Jean Starobinski, le roi Juan Carlos, Javier Pérez de Cuéllar, Václav Havel, le cardinal Joseph Ratzinger, devenu le Pape Benoît XVI après son élection, le Prince de Galles Charles Mountbatten, Roland Mortier, Ismaïl Kadaré, Jean-Claude Junker et le Prince El Hassan bin Talal.

Née en 1954 à Athènes, Mme Dora Bakoyannis est la fille de l’ancien Premier ministre Kostandinos Mitsotakis. Diplômée de Sciences politiques et Communication à l’Université de Munich et de Droit public à l’École de Droit de l’Université d’Athènes, elle parle et écrit l’allemand, le français et l’anglais. En 1968, quelques mois après l’établissement de la dictature, sa famille s’exile à Paris. En 1974, tout de suite après la chute du régime des colonels, elle revient en Grèce et épouse Pavlos Bakoyannis, journaliste, qui sera élu député en 1989 et assassiné par l’organisation terroriste « 17 Novembre »peu après son élection. Mme Dora Bakoyannis se fait alors élire dans la circonscription de son mari comme candidate du parti Nouvelle Démocratie, puis elle devient ministre d’État auprès du Premier ministre, sous le gouvernement de Kostandinos Mitsotakis. En décembre 1992, elle est nommée ministre de la Culture. En 2002, elle est la première femme à être élue maire d’Athènes. Depuis 2006, elle exerce les fonctions de ministre des Affaires étrangères de la République Hellénique.

Voir sa fiche biographique