Académiciens

 

 

Émile Mireaux

 

 

 

Retour aux membres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation
Retour au sommaire du site ASMP - Académie des Sciences Morales et Politiques
Retour sommaire

 

ÉMILE MIREAUX
(Mont-de-Marsan, Landes, le 21 août 1885 ; Paris, le 27 décembre 1969)

C.....

Élu, le 18 mai 1940, dans la section d'économie politique, statistique et finances,
au fauteuil de Clément COLSON.

Président de l'Académie pour 1951
Président de l'Institut de France pour 1951.

Secrétaire perpétuel de l'Académie du 12 mars 1956 au 27 décembre 1969

Fauteuil n°1


Économiste, homme politique et historien de la littérature.


Carrière :

- 1907. École Normale Supérieure. - 1910. Agrégé d'histoire et de géographie. - 1910-1913. Professeur aux lycées d'Alençon et d'Orléans. - 1913-1914. Professeur à l'Institut français de Madrid. - 1914-1919. Mobilisé comme officier d'infanterie. - 1919-1920. Professeur au Centre de Préparation aux Grandes Écoles. - 1920-1922. Agrégé préparateur à l'École Normale Supérieure. - 1922-1931. Rédacteur, chef de section d'études, puis directeur général (1924) de la Société d'Études et d'Informations économiques. - 1928-1931. Éditorialiste économique au journal Le Temps. - 1932-1942. Directeur du Temps jusqu'au mois de novembre 1942, date à la laquelle il décide, avec son collègue M. Chastenet, de suspendre la publication du journal Le Temps à la suite de l'entrée des troupes allemandes en zone non occupée. - 1936-1944. Sénateur des Hautes-Pyrénées. - 1940. Ministre de l'Instruction publique (cabinet Pétain). - 1942-1945. Contacts avec la Résistance, vit caché.

- Membre de la Société d'Économie politique (Paris, Secrétaire général de 1930 à 1937, puis Président de 1937 à 1940).
- Décoré de plusieurs ordres coloniaux et étrangers.


Principales publications :

  • 1922. La France et les huit heures (en collaboration avec A. François-Poncet).
  • 1923. Les actions de travail.
  • 1923. La participation aux bénéfices.
  • 1923. Les conseils d'usine dans le grand-duché de Luxembourg.
  • 1925. Les réparations en nature.
  • 1928. Petite histoire des finances du Cartel.
  • 1928. L expérience financière de M. Poincaré.
  • 1929. La gestion privée et la gestion publique des entreprises en France.
  • 1931. Les miracles du crédit.
  • 1943. La chanson de Roland et l 'histoire de France.
  • 1948. Les poèmes homériques et l'histoire grecque, 2 vol. — I. Homère de Chio et les routes de l'étain (1948). — II. L'Illiade, l'Odysée et les rivalités coloniales (1949)
  • 1950. Philosophie du libéralisme.
  • 1951. La reine Bérénice.
  • 1954. L'organisation du crédit dans les territoire d'outre-mer.
  • 1954. La vie quotidienne au temps d'Homère.
  • 1956. Problèmes actuels de la route française.
  • 1958. Le Moyen Âge (in Neuf siècles de littérature française).
  • 1959. Une province française au temps du Grand Roi, la Brie.

  • Collaboration à de nombreuses revues françaises et étrangères, notamment la Revue des Deux Mondes, la Revue de Paris, la Revue hebdomadaire, la Revue politique et parlementaire, ainsi qu'à l'Encyclopédie française et à l'Encyclopedia britannica.


Biographie et bibliographie :

  • Notices biographiques et bibliographiques. Membres titulaires et libres, associés étrangers à la date du 1er juillet 1950..., Paris, Académie des Sciences morales et politiques, 1951, p. 158-159.

  • Émile Mireaux, membre de l 'nstitut, par Fr. Herbette, Revue de la Banque 3-4, 1954.

  • Notices biographiques et bibliographiques. Membres titulaires et libres, associés étrangers à la date du 1er janvier 1960..., Paris, Académie des Sciences morales et politiques, 1960, p. 131 à 134.

  • Émile Mireaux et l'histoire littéraire, par P. Clarac, Publications de l'Institut de France, 1970, n° 36.

  • Mireaux (Émile-Bernard), par A. François-Poncet, Association des Anciens Élèves de l'École Normale Supérieure, 1971, p. 32-41.

  • Notice sur la vie et les travaux d 'Émile Mireaux, par H. Guitton, Publications de l'Institut de France, 1973, n° 11.

  • Mireaux (Émile-Bernard), dans Dictionnaire des ministres (1789-1989), sous la direction de B. Yvert, Paris, 1990, p. 710-711.

  •  Institut de France. Le second siècle, 1895-1995 , t. II, sous la direction de Jean Leclant, Institut de France, 1999.